Arias
Duos...
Óperas
Cantatas
Compositoras
Switch to English

Ária: Depuis longtemps j'habitais cette chambre

Compositor: Charpentier Gustave

Ópera: Louise

Papel: Julien (Tenor)

Descarga música impresa gratis: "Depuis longtemps j'habitais cette chambre" PDF
Depuis longtemps j'habitais cette chambre,
sans me douter, hélas!
que j'avais pour voisine
une enfant aux grands yeux,
une vierge des cieux,
que des parents sévères gardaient
comme une prisonnière.

Je dissertais le jour dans quelque brasserie...
et la nuit venue je rimais des folies pour la lointaine
Ophélie qu'évoquait mon désir;
tandis que là , près de moi,
sommeillait l'avenir!

Je vis passer près de moi, ô surprise!
deux ombres inconnues dont la seconde,
toute jolie, de forme fêle, idéale, dans l'ombre
grise laissa comme un sillage lumineux et parfumé!
Le lendemain, c'était le jour de Pâques;
de grand matin je guettais votre fenêtre...
Quelle musique dira l'émerveillement de mes yeux
quand tu vins à  paraître, dans le soleil, souriante...
Une madone de Vinci ne sourit pas ainsi, non! non!
ces sourires mutins ne fleurissent qu'à  Paris!
Je regardai longuement et mon destin m'apparut,
lié pour jamais à  ton image...
Tout autour de moi s'agitait la Ville immense! tout
fêtait l'heureux jour! tout clamait: Espérance!
Et mon coeur chantait les matines d'amour!
Dans la cité lointaine. Julien. Louise. CharpentierVedi l'ape ch'ingegnosa. Fabio. Berenice. HändelIl mio tesoro. Don Ottavio. Don Giovanni. MozartDimmi che vuoi seguirmi. Ruggero. La rondine. PucciniDe' miei bollenti spiriti. Alfredo Germont. La traviata. VerdiDopo notte, atra e funesta, splende in Ciel. Ariodante. Ariodante. HändelLusinghiera mia speranza. Ottone. Agrippina. HändelAurora! Ah sorgerai. Giacomo. La donna del lago. RossiniTra speme e timore. Oronte. Alcina. HändelM'ingannò la mia speranza. Oliviero. Adelia. Donizetti
Wikipedia
Gustave Charpentier (Dieuze, 25 de Junho de 1860 – Paris, 18 de Fevereiro de 1956) foi um compositor francês, muito conhecido pela sua ópera Louise.
Charpentier nasceu em Dieuze, filho de um padeiro, e, após estudar no conservatório em Lille entrou para o Conservatório Paris em 1881, onde estudou composição com Jules Massenet. Em 1887 ganhou o Grande Prémio de Roma com a cantata Didon.
A estreia de Louise em 2 de fevereiro de 1900 sob a batuta de André Messager.