Arias
Duos...
Óperas
Cantatas
Compositoras
Switch to English

Trio: Ainsi que la brise légère

Compositor: Gounod Charles

Ópera: Faust

Papel: Méphistophélès (Baixo/Barítono)

Papel: Faust (Tenor)

Papel: Siébel (Meio)

Desculpe, mas ainda não temos partituras separadas para esta parte, mas você pode baixar a partitura completa desta ópera e encontrar manualmente o que está procurando.

Partituras

"Faust" PDF 11Mb "Faust" PDF 12Mb "Faust" PDF 13Mb "Faust" PDF 13Mb "Faust" PDF 16Mb "Faust" PDF 16Mb "Faust" PDF 17Mb "Faust" PDF 18Mb "Faust" PDF 19Mb "Faust" PDF 20Mb "Faust" PDF 29Mb "Faust" PDF 30Mb "Faust" PDF 31Mb "Faust" PDF 36Mb "Faust" PDF 44Mb

Partituras para orquestra

"Faust" PDF 5Mb "Faust" PDF 7Mb "Faust" PDF 9Mb "Faust" PDF 10Mb "Faust" PDF 10Mb "Faust" PDF 10Mb "Faust" PDF 12Mb "Faust" PDF 16Mb "Faust" PDF 29Mb "Faust" PDF 30Mb "Faust" PDF 30Mb "Faust" PDF 47Mb "Faust" PDF 48Mb "Faust" PDF 63Mb

Étudiants et jeunes filles commencent à danser. Les bourgeois suivent.

CHUR
Ainsi que la brise légère
Soulève en épais tourbillons
La poussière
Des sillons,
Que la valse nous entraîne!
Faites retentir la plaine
De l'éclat de vos chansons!

MÉPHISTOPHÉLÈS
à Faust
Vois ces filles
Gentilles!
Ne veux-tu pas
Aux plus belles
D'entre elles
Offrir ton bras?

FAUST
Non, fais trêve
A ce ton moqueur!
Et laisse mon cur
A son rêve! ...

SIEBEL
C'est par ici que doit passer Marguerite!

QUELQUES JEUNES FILLES
s'approchant de Siebel
Faut-il qu'une fille à danser vous invite?

SIEBEL
Non! ... non! ... je ne veux pas valser! ...

CHUR
Ainsi que la brise légère
Soulève en épais tourbillons
La poussière
Des sillons,
Que la valse vous entraîne!
Faites retentir la plaine
De l'éclat de vos chansons!

Marguerite parait.

FAUST
La voici! ... C'est elle! ...

MÉPHISTOPHÉLÈS
Eh bien, aborde-la!

SIEBEL
faisant un pas vers Marguerite
Marguerite! ...

MÉPHISTOPHÉLÈS
se mettant devant Siebel et lui barrant le passage
Plaît-il?

SIEBEL
Maudit homme! encor là! ...

MÉPHISTOPHÉLÈS
Eh quoi, mon ami! vous voilà! ...
Ah! ah! vraiment! mon ami! vous voilà!

FAUST
abordant Marguerite
Ne permettrez-vous pas, ma belle demoiselle,
Qu'on vous offre le bras pour faire le chemin?

MARGUERITE
Non, monsieur! je ne suis demoiselle, ni belle,
Et je n'ai pas besoin qu'on me donne la main!

Elle passe devant Faust et s'éloigne.

FAUST
Par le ciel! que de grâce ... et quelle modestie!
O belle enfant, je t'aime ...

SIEBEL
Elle est partie!

MÉPHISTOPHÉLÈS
à Faust
Eh bien?

FAUST
Eh bien! On me repousse!

MÉPHISTOPHÉLÈS
en riant
Allons! à tes amours
Je le vois, cher docteur, il faut prêter secours!

Méphistophélès et Faust s'éloignent.

PREMIÈRE GROUPE DE JEUNES FILLES
Qu'est-ce donc?

DEUXIÈME GROUPE DE JEUNES FILLES
Marguerite,
Qui de ce beau seigneur refuse la conduite! ...

LES ÉTUDIANTS
Valsons encor! ...

TOUS
Valsons toujours! ...

CHUR
Ainsi que la brise légère
Soulève en épais tourbillons
La poussière
Des sillons.
Que la valse vous entraîne
Faites retentir la plaine
De l'éclat de vos chansons.
Jusqu'à perdre haleine! ...
Jusqu'à mourir!
Un dieu les entraîne,
C'est le plaisir! ...
La terre tournoie!
Et fuit loin d'eux!
Quel bruit, quelle joie
Dans tous les yeux!